LE NORD DE PERTH ET LES PINNACLES

Publié le par Les Derniers Trouveres

 

Du 22 au 24 janvier, nous partons vers les Pinnacles, à 300 Km au nord de Perth. Marie Milliflore éprouve le besoin d’être by her own quelques jours et ne suit pas l’expédition. 
undefined

Premier arrêt à Kangaroo Point, nous sommes accueillis par des kangourous …et des red back spiders (une espèce de Veuve noire portant une marque rouge sur son dos, une des araignées les plus dangereuses au monde). 

undefinedSur notre route, un immense Poséidon. 



On voit de nombreux lacs salés dans la lande australienne, in the australian heath !


undefined

Le lac Thétis, où vivent encore des stromatolithes. Nous sommes dans une des régions les plus venteuses du monde. Il y fait 44 degrés. 
undefinedundefined

Panne d’essence juste avant d’arriver aux Pinnacles. Un ranger s’arrête et nous donne un plein bidon de 10 litres de gasoil ! Merci ranger, vive l’Australie ! Clin d’œil de la Licorne (qui apparaît encore sur sa voiture). On lui offre un CD pour le remercier. 


undefinedundefined

Alors voir les Pinnacles sous un coucher de soleil, et undefinedqui plus est un soir de pleine lune, est absolument féerique. Aucune image, aucune carte postale ne peut traduire la dimension de ce que nous avons vu, et surtout retransmettre l’émotion d’une telle vision : surréaliste ! Les Pinnacles ne sont pas des pierres levées mais des roches naturelles formées par l’érosion. La partie friable s’en est allée, seule la partie dure demeure, et cela donne ces pics très découpés sur une étendue de plusieurs hectares !!! Au beau milieu d’un désert de sable.
undefinedundefinedundefinedundefined François tel OBELIX !
undefined
Au moment de pique-niquer, à la tombée de la nuit, nous surprenons une famille de trois kangourous (qui pique-niquait aussi !)

Commenter cet article